Route du Cinéma

//Route du Cinéma
Route du Cinéma 2017-07-27T14:58:41+00:00




Route du Cinéma dans la ville de Dénia

La ville de Dénia, grâce a la diversité de ses paysages, sa lumière, son histoire….a permis d’être le scénario de plus de 20 films et de quelques séries de télévision.

Voici les endroits dans Dénia dans lesquelles ont eu lieu les différents tournages de films, connus comme la « Ruta del Cine » :

1.-  EXPLANADA CERVANTES

C’est ici que l’on trouve le buste de Miguel de Cervantes auteur de El Quijote de la Mancha. Cervantes débarqua a Dénia après avoir été incarcéré pendant 7 ans a Alger.

Lors du tournage international « Cervantes » le port de Dénia fut choisi car il représentait au cinéma l’Alger des années de prison de Cervantes.

Le rôle de Cervantes était interprété par l’acteur allemand Horst Buchholz, et dans les rôles principaux figuraient l’acteur espagnol Paco Rabal et l’actrice italienne Gina Lollobrigida.

Dans l’entrée de la rue Miguel Hernandez, a la place actuellement occupée par le monument au Climat, un immense marché ouvert fut créé comme scenario pour le film El Hijo del Capitan Blood, ou Sean Flynn joue un acrobatique duel à l’épée.

1966 – Cervantes
1961 – El hijo del Capitán Blood



2.-  LONJA ANTIGUA

Ce bâtiment fut transformé temporairement pour représenter le temps du tournage, l’église de la ville de Port Royal, (siège du gouvernement britannique en Jamaïque) pour le film El hijo del Capitán Blood, film intégralement tourné a Dénia.

1961 – El Hijo del Capitán Blood

3.-  QUAI ET PORT

Sur le quai du Marteau (Moll du martell) des spectaculaires scènes de batailles maritimes ont été filmées. La superproduction de Samuel Bronston, El Capitán Jones, eu besoin de plus de 15 jours de tournage pour des scènes d’abordages, explosions, incendies et naufrages.

Pour le film Motín en el Delfia, c’est au  port qui fut représenté l’affrontement des flottes britanniques et françaises dans le temps de Napoléon.

Pendant les années 60, le port de Dénia, grâce aux espaces ouverts et de sa situation en bordure de mer, des grands décors furent construits  lors de la reconstitutions des scènes historiques comme :

l’Assassinat du Duc de Buckingham (1628), l’hissée du premier drapeau des États Unis d’Amérique (1776) et l’explosion du volcan Krakatoa (1883)

Pour le cinéma, le port de Dénia a représenté la mer de quatre continents: Portsmouth (El capitán Jones), Dover et Calais (Los tres mosqueteros), les Caraïbes (El hijo del capitán Blood), Singapour (Al este de Java), le port d’Alger (Cervantes), le triangle de Bermudes (Encuentros en el abismo)… et la mer Méditerranéenne (Sueño de mar).

Les répliques des galions du XVIIe siècle ont été expressément construites en Italie pour le tournage du Capitán Jones. Ensuite, elles ont encore servi dans plus de quinze films, trois desquelles ont eu à nouveau pour scène le port de Dénia : Le fils du capitaine Blood, Motín en el Delfia et La frégata infernal.

1958 – El Capitán Jones
1961 – El hijo del Capitán Blood
1961 – Motín en el Delfia
1966 – Cervantes
1967 – Al Este de Java
1973 – Los tres Mosqueteros
1978 – Encuentros en el Abismo
2000 – Sueño de Mar



4.- EL RASET

Les constructions simples du quartier de pêcheurs de Baix la Mar, ont permis de reconstruire des zones urbaines des XVIe et XVIIe siècles avec des modifications minimes.

Tout le premier tronçon des actuelles terrasses du Raset a été utilisé comme scène pour Los tres mosqueteros  y Los cuatro mosqueteros (1974). Milady (Faye Dunaway)  y Rochefort (Christopher Lee) se retrouvaient dans cet espace pour conspirer contre la reine. Rachel Welch s’est promenée par ici, en compagnie de Michael York, d’Oliver Reed, de Richard Chamberlain et de Simon Ward

1973 – Los tres Mosqueteros
1974 – los cuatro mosqueteros

5.- LA PLACETA DE SANT ANTONI

Il s’est converti dans un village de Écosse pour le film Le capitán Jones. La séquence, avec de dizaines de figurants en défilant au son des cornemuses, finissait avec le lancement d’un œuf au visage d’un soldat à cheval. Des douzaines d’œufs ont été utilisées parce que l’enfant qui les jetait, le fils du directeur et frère de l’actrice Mia Farrow, ne visait pas juste.

Sur la même place, en Septembre 2010 ont été roulées des scènes du film « The Cold Light of Day« , (Sans Issue) avec Bruce Willis sorti dans les salles de cinéma en mai 2012. Sur la place de Sant Antoni l’existence d’une pharmacie a été simulée où un protagoniste du film, Henry Cavill, arrivait à la recherche de médicaments.

1958 – El capitán Jones
2010 – Sans Issue

6.- LA PLACETA DE LA CREU

Depuis 2008, une sculpture ( playmobil ) de José Luis Saldaña rappelle le tournage du film Le capitán Jones dans le quartier de pêcheurs de Baix la Mar, lors du cinquante anniversaire.

1958 – Le capitán Jones

7.- PLAZA MARIANA PINEDA

C’est en l’année 2000 que le  directeur espagnol Bigas Luna récréait dans Dénia le monde méditerranéen de l’écrivain Manuel Vicent avec l’adaptation du roman Sueño de Mar. Le bar Senieta était le point de rencontre de Marina (Leonor Watling) et d’Ulysse (Jordi Moyà).

2000 – Sueño de mar

8.- LE CHÂTEAU

Cette forteresse historique et emblématique de la ville a fait des apparitions dans le grand écran tant dans de grandes panoramiques comme par ses espaces intérieurs.

Dans El hijo del capitán Blood, une vue exceptionnelle générale est prise depuis la mer. Dans Amanece como puedas et Sueño de mar, le château est encore un élément du paysage, et dans Le chant de la cigale on peut le voir resplendissant depuis la côte.

Dans ses murailles, des combats ont été mis en scène et son intérieur peut être identifié dans El capitán Jones, où est mis en scène l’assaut de Whitehaven et dans Cervantes, en représentant le camp de travail d’Alger où le protagoniste accomplit une condamnation.

1958 – Le capitán Jones
1961 – El hijo del Capitán Blood
1966 – Cervantes
1980 – El Canto de la Cigala
1987 – Amanece como puedas
2000 – Sueño de Mar



9.- EL AYUNTAMIENTO

L’édifice de la Mairie et la Place de la Constitution sont présents dans deux films espagnols : El Canto de la Cigala en 1980 et  Amanece como puedas en 1987

Dans l’église de l’Asunción, comme reine des fêtes de Dénia, Mia Farrow répartissait le pain béni le jour du Santíssima Sangre de juillet 1958.

10.- RUE COP ET GLORIETA

C’est dans le film Amanece como puedas que l’on peut voir une scène spectaculaire : entre les toits de la rue Cop une avionnette restait emboîtée et ses occupants atterrissaient à l’intérieur d’une poêle géante utilisée comme anneau de sauvetage.

1987 – Amanece como puedas

11.- MARQUÉS DE CAMPO

La rue Marqués de Campo a été le centre de loisirs des habitants de la ville de Dénia et des environs pendant tout le XXe siècle. La majorité des théâtres et de cinémas se sont installés dans cette rue, lieu de promenade et de cohabitation civique.

Le Teatro Circo, inauguré en 1895 est devenu en 1967 le Cinéma Condado, a été le premier local dans Dénia pour projeter de films.

Au milieu du siècle passé, la rue Marqués de Campo comptait avec 3 salles de cinéma : en plus du Teatro Circo, il y avait le Salón Moderno et le Palacio del Sol, ce dernier est devenu en 1951 le Cine Sol, avec de projections à l’air libre pendant la saison d’été.

12.- PLAZA DEL CONVENTO

La Place du Couvent (Saint-Antoine) a servi au tournage de scènes d’Amanece como puedas et Sueño de Mar. L’intérieur du Magasin des Anglais ( Almacén de los Ingleses appartenant à la Cooperative Wholesale Society) a été utilisé pour des décors intérieurs du Capitaine Jones et Al este de Java.

Le « almacén de los ingleses », est l’édifice datant du début du XX siècle qui en 1920 servait  pour conditionner le raisin sec qui allait être exporte vers le Royaume Uni. Il est situé dans la rue Cándida Carbonell et l’angle avec la Plaza del Convento.

Cet édifice est un exemple palpable du rôle joué par les compagnies anglaises dans l’exportation de raisin sec. Le premier étage possède trente et une fenêtres. Les portes du rez-de-chaussée sont d’une grande taille, desquelles une partie d’elles se conservent dans un état original, ayant été le reste modifiées suite aux divers usages de l’édifice. Dans la façade que donne dans la rue Cándida Carbonell on peut voir 3 fenêtres qui dans la grille ont encore les initiales de la compagnie :C.W.S.

1958 – Capitán Jones
1967 – Al Este de Java
1987 – Amanece como puedas
2000 – Sueño de Mar