Diète Méditerranéenne

//Diète Méditerranéenne
Diète Méditerranéenne 2017-07-27T15:47:09+00:00




 

Diète Méditerranéenne

C’est très connu que les aliments qui composent la diète méditerranéenne réduisent le taux de cholestérol et augmentent le taux du HDL-Cholésterol ou bon cholestérol dans le sang. Un taux élevé du cholestérol et surtout du LDL-Cholestérol aussi appelé mauvais cholestérol est un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires.

L’huile d’olive, comme source principale de graisses ingérées et l’un des principaux régulateurs du cholestérol de l’organisme en réduisant fortement le taux de LDL- cholestérol.

Certains fruits comme la tomate, sont consommés chaque jour dans le bassin méditerranéen. La tomate est un aliment qui contient 0% de matières grasses saturés, en plus, la tomate contient aussi de l’acide folique et des antioxydants, protecteurs pour des maladies cardiaques.

Les deux aliments cités, l’huile d’olive et les tomates, sont très consommés en Espagne. Vous le verrez déjà au moment du petit déjeuner, consommés à la place des petits déjeuners dans des autres pays et qui se composent d’aliments frits comme des œufs ou bacon et beurre.

L’ail fait aussi partie intégrante des repas consommés journellement. Certains études cliniques démontrent qu’une consommation régulière d’ail réduit la concentration du cholestérol dans le sang entre un 5-10%. Un autre effet bénéfique de l’ail est celui d’inhiber l’agrégation des plaquettes sanguines et ainsi de protéger l’organisme contre les thromboses.

Dans la diète méditerranéenne, les aliments riches en fibres sont aussi très souvent consommés : fruits, légumes et céréales intégrales. Les fibres vont capter le cholestérol et aider ainsi à son élimination dans l’organisme.

Un autre bénéfice de la diète méditerranéenne et celui de réduire la pression artérielle, car elle est pauvre en sel, mais riche en fibres et en potassium.



Aliments composant la diète méditerranéenne :

  • Huile d’olive cru comme principal apport de matières grasses.
  • Fruits et légumes frais consommes journellement.
  • Céréales ( lentilles, pois chiches, riz, etc ), noix, amandes et autres fruits secs consommés journellement.
  • Produits laitiers, de préférence fermentés comme yoghourts et fromages, à consommer journellement.
  • Œufs : entre 1 – 4 pas semaine.
  • Poissons bleus comme thon, sardines, anchois, harengs, maquereau.. : entre 2 et 5 fois par semaine.
  • Viandes blanches, poulet, dinde, lapin.. : entre 2 et 5 fois par semaine.
  • Viandes rouges : consommation modérée, c’est à dire environ 1 fois par semaine.
  • Vin rouge : 1-2 coupes par jour avec les repas.
  • Utilisation régulière des herbes aromatiques et condiments : citron, vinaigre, ail, menthe, origan, laurier, etc…