La Horchata

//La Horchata
La Horchata 2017-07-27T15:53:54+00:00




La Horchata

 

La Horchata

L’horchata de chufa (orxata de xufa en valencien) est considérée comme l’une des boissons les plus traditionnelles d’Espagne, surtout dans la région méditerranéenne. C’est une boisson végétale sucrée, élaborée à partir des tubercules de souchet (chufa ou xufa), légume ancien dont on consomme les tubercules. D’origine égyptienne (des vases de souchet ont été trouvés dans les tombes des pharaons d’Égypte), le souchet fut introduit par les arabes au VIIIe siècle dans la région de Valence, en Espagne, dont le sol sablonneux et le climat ensoleillé constituaient un terrain idéal.

L’Espagne est le seul pays producteur d’Europe de chufa et premier producteur mondial. Les principales zones de productions se concentrent dans 16 communes environnantes de Valencia, appelées l’Horta Nord, où les terres réunissent les exigences de climat et de terroir qui font d’elle la seule et unique région d’Espagne à même de cultiver ce tubercule si singulier. En dehors de l’Europe, il reste quelques zones de production dans le monde arabe.

Servie glacée, parfois avec de la glace pilée (granizado), l’horchata est non seulement rafraîchissante mais aussi très nutritive, avec des propriétés digestives. Elle se déguste traditionnellement avec des petits pains briochés, recouverts d’une fine couche de sucre glass appelés fartons.

Propriétés de l’Horchata :

Reconnue  comme une boisson rafraîchissante naturelle, saine et énergétique, avec des propriétés digestives avantageuses et saines,  depuis des centaines d’années. L’horchata ne contient pas d’alcool, et c’est aussi un nutriment car elle contient des hydrates de carbone (ou glucides, des lipides, des protéines, de divers sels minéraux et des vitamines possédant des vertus digestives, nutritionnelles, diurétiques et désinfectantes.

La horchata est riche en sels minéraux : phosphore, calcium, magnésium, fer. Elle contient également de nombreuses enzymes, acides aminés et amidon qui facilitent la digestion. Sa concentration en vitamines C et E est aussi importante.

Sa haute valeur énergétique (100 kcal/100 g) en fait une bonne boisson énergétique.

Elle ne contient pas de lactose, donc peut être largement consommée par les personnes allergiques en ayant plus de fer, zinc et cuivre et la même concentration en magnésium que le lait de vache ou de chèvre. Ne contenant pas de gluten, sa consommation est permise aux malades cœliaques et aussi aux hypertendus, car la concentration en sodium est très basse.

Comme pour l’huile d’olive, l’horchata contient un grand contenu en acides oléiques, qui sont cardio-protecteurs, ne contient pas de cholestérol et aide à réduire le taux sanguin des triglycérides.

De plus, le souchet est utilisé dans la médecine chinoise pour soigner des problèmes gastriques, comme les ballonnements et du foie.

Pour 100 ml, l’horchata contient 66kcal, 0’6g de protéines, 10’9g de sucre, 2g de graisses (dont 0’5g sont saturées), 0’7g de fibres et 0’03g/100ml de sodium.



Chufa et élaboration de l’horchata

Un champ de souchet, ressemble à un champ avec des hautes herbes. Quand l’herbe est sèche, les agriculteurs la brûlent et récoltent le tubercule. Il subira ensuite un simple processus pour obtenir l’horchata.

La peau de la chufa est de couleur marron plus ou moins prononcée selon le moment de sa récolte. La pulpe du tubercule est de couleur jaunâtre quand il est sec et blanc laiteux après quelques heures de macération. Le souchet se plante durant les mois d’avril et mai, quand la température du sol est de minimum de 12ºC et sa récolte se fait de novembre à janvier. C’est dans un terrain sablonneux où le souchet acquiert une plus grande qualité, un goût plus doux et intense, une peau plus fine et une taille plus grande et uniforme.

L’élaboration de la horchata commence par le lavage du tubercule que l’on porte ensuite au moulin afin de l’écraser. On y ajoute trois litres d’eau par kg de souchet. On laisse la pâte ainsi obtenue macérer quelque temps, puis on la presse et on la filtre plusieurs fois en la mélangeant à deux litres d’eau par kg de souchet. Le processus s’achève par l’ajout de 100 à 150 grammes de sucre par litre et un ultime filtrage.

Étymologie populaire

Pendant la période de la reconquête, il y avait quelques royaumes chrétiens au nord de la péninsule Ibérique. Un de ces royaumes était celui de Catalogne et Oregon.

Lors d’un déplacement, le roi Jaime I arriva dans les terres valenciennes.

Une fillette s’approcha de lui on lui offrant une boisson désaltérante.

Le roi apprécia la saveur en lui demandant : que es aixo ? (qu’elle est cette boisson?)

La fillette lui répondit : es llet de chufa ( c’est du lait de chufa )

Le roi : Aixo no es llet, aixo es OR, XATA ( ceci n’est pas du lait, ceci est de l’or, Xata (guapa)

la lettre X valencienne se prononce comme la lettre CH espagnole. C’est à partir de ce moment, que la boisson obtenue à partir de la chufa, pris le non d’horchata, on lui rajoutant la lettre H au début.

Préparer son horchata de chufa maison :

Ingrédients pour 1 litre d’horchata

250 grammes de chufas sèches
1 litre d’eau
125 grammes de sucre

  • Laisser tremper les chufas pendant 24 ou 48 heures jusqu’à ce qu’elles soient bien hydratées.
  • Changer l’eau autant de fois qu’il y ait des impuretés dans l’eau.
  • Mixer les chufas avec très peu d’eau.
  • Peu à peu, le lait sort des chufas.
  • Passer le tout dans un tamis.
  • Rajouter le sucre et le reste d’eau.
  • Garder au frigo.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer