Réveillon en Espagne

//Réveillon en Espagne
Réveillon en Espagne 2017-07-27T13:47:40+00:00




Réveillon en Espagne

Si les francophones appellent la nuit du 31 décembre Réveillon du Nouvel An ou Réveillon de la Saint-Sylvestre, en Espagne cette nuit si attendue pour être fêtée, prend aussi divers noms : Nochevieja, Víspera (veille) de Año Nuevo, Fin de Año ou tout simplement, Año Nuevo.

Par contraste avec la nuit de Noël ou celle de L’Épiphanie qui est plutôt une réunion familiale, lors de la nuit du Réveillon du Nouvel An, le repas du soir est ouvert aussi pour les amis, à la maison ou dans un restaurant.

En Espagne, nombreuses sont les traditions qui ont lieu lors de la célébration du réveillon du nouvel an :

1.- la tradition suivie pour la totalité des Espagnols est celle de 12 raisins de la chance, qui consiste en manger un raisin lors de chaque coup de cloche qui annoncent minuit. Celui qui réussit à manger tous les raisins dans le temps imparti, aura une nouvelle année pleine de chance et de prospérité.

Cette tradition est exclusive de l’Espagne. Son fondement n’a rien à avoir avec des motifs religieux ou culturels, mais plutôt avec des intérêts économiques. Son origine remonte seulement au début du siècle dernier. Elle a eu concrètement ses origines en 1909, dans le Bajo Vinalopó à Alicante, année dans laquelle quelques viticulteurs de cette région ont eu la brillante idée de répartir de raisins, dites de la chance, aux personnes qui attendaient pour fêter la nouvelle année, et ainsi se débarrasser de l’excédent de leur récolte.

Notice : C’est à partir de la minute 6:10 de la vidéo que commencent les quatre quarts.

Cet événement est retransmis en direct par la télévision,tant sur les chaînes nationales comme régionales. Officiellement, les 12 coups de cloche sont émis chaque année depuis la Puerta del Sol de Madrid. Depuis leurs maisons ou dans les restaurants, les espagnols attendent le moment du premier coup de cloche pour commencer a manger les douze raisins. On mange un raisin chaque trois secondes, un pour chaque coup de cloche. Au préalable, avant les 12 coups de cloche, une boule métallique descend de l’horloge et quatre quarts sonnent.

Chaque ville de Espagne a un lieu particulier pour recevoir la Nouvelle Année. Dans ces endroits, des milliers de personnes se réunissent en face d’une horloge ou d’un écran. Après les 12 coups de cloche, déjà dans la nouvelle année, c’est très commun de se féliciter pour l’année a venir. En téléphonant tous ceux qui sont loin, les lignes téléphoniques restent paralysées pendant quelques minutes après l’entrée de la Nouvelle Année. Ensuite on fait de toast avec du champagne, cava ou cidre, tout en faisant de vœux.

Sans doute, il y a un endroit en Espagne spécialement fameux par cette tradition : la Puerta del Sol de Madrid. Des milliers de personnes se réunissent devant son horloge pour célébrer l’arrivée de la Nouvelle Année, en transformant le lieu dans une grande fête collective. L’atmosphère qu’y règne est très festive : de la musique,des confetti, des serpentins, des gens déguisés avec perruques et masques.




Dans nombreuses villes d’Espagne, Sevilla, Málaga….la coutume de se déguiser est devenue une tradition.

2.-Les bûchers (hogueras). Dans beaucoup de municipalités d’Espagne, il est très typique de recevoir la Nouvelle Année en allumant de grands bûchers, bien entendu, en plus des coups de cloche et les douze raisins.

La célébration la plus connue est la  » Hoguera de los Quintos », datant de 1345, dont un bûcher géant est brulé au centre de la place de la municipalité de Chênaie de Chavela, Madrid. De nos jours, Les Quintos, sont les jeunes qui pendant l’année en cours, on atteint leur majorité, donc, fêté 18 ans.

Auparavant, Les Quintos, étaient les jeunes qui après avoir accompli la majorité partaient pour faire le service militaire, qui en Espagne n’est plus obligatoire depuis 2001.

3.- Tradition locale : célébrée officiellement l’année 2008, la Nuit du Réveillon Universitaire est fêtée à Salamanca le dernier jeudi avant les vacances de Noël. Cette célébration a ses origines dans un groupe d’amis de la faculté qui ont décidé de prendre les 12 raisins en forme de « gominolas » (bombons mous) sur la Grande Place de Salamanque à minuit, puisque lors de la nuit du 31 décembre, chacun d’eux serait avec ses familles respectives dans d’autres villes et ils ne pourraient pas célébrer ensemble.

4.- Au petites heures du matin, et avant d’aller au lit, manger le traditionnel chocolat en tasse avec des churros, va vous requinquer.

Ce que les espagnols font pour avoir de la chance dans la nouvelle année:

  • cette nuit, mettre de sous-vêtement de couleur rouge
  • porter un toast avec une coupe de champagne ou cava dans laquelle on a introduite une bague en or.
  • manger les raisins appuyé seulement sur le pied gauche, aide à commencer la nouvelle année avec un bon pied.
  • manger les raisins avec de l’argent dans les chaussures, apporte richesse pour l’année a venir.
  • laisser une valise devant la porte, apportera une nouvelle année avec beaucoup de voyages.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer