Fauteuils roulants parquent dans Marqués de Campo

« Je serai de retour dans 5 minutes « ,  » Je travaille et je dois décharger  » ou  » et je ne peux pas en avoir un réservé aussi ?  » ne sont que quelques-uns des commentaires que les personnes à mobilité réduite doivent supporter quotidiennement lorsqu’elles veulent occuper les places de stationnement qui leur sont réservées.

Pour célébrer la Semaine européenne de la mobilité, le conseil municipal a décidé de renverser la situation et de faire vivre les contrevenants ce que les que les personnes à mobilité réduite endurent régulièrement.

Ce matin, le conseiller pour la protection des citoyens et l’égalité et la diversité, Javier Scotto, avec la police et les représentants des associations Ludai, Condenados al bordillo et Raquel Payà, ont présenté la nouvelle campagne de sensibilisation qui vise à faire respecter les zones réservées aux personnes à mobilité réduite, ainsi que les passages pour piétons et les rampes d’accès adaptées.

Avec ce « virage à 180º », ils veulent s’adresser aux contrevenants : comment ? en occupant jusqu’au week-end 12 places de parking de la rue Marqués de Campo, artère commerciale principale de Dénia, avec des fauteuils roulants comportant des écriteaux avec plusieurs de ces excuses typiques.

Chaque jour, selon les associations, ils doivent faire face à ces infractions et à leurs commentaires inciviques Aujourd’hui, avec cette campagne, le Conseil municipal veut susciter un débat, voir la réaction des citoyens et lancer un appel à la réflexion, car « les chaises/fauteils roulantes n’entravent pas la mobilité, mais les infractions ».

Source et photo: denia.com