Ferry Dénia-Ibiza

Voici un résumé chronologique de l’échouement du ferry Pinar del Río à l’entrée du port de Dénia

16 août

Le ferry rapide Pinar del Río de la compagnie Baleària, venant des îles de Palma et d’Ibiza, s’est échoué dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 – août 2019, sur le quai du port de Dénia. Le bateau mesure 74 mètres de long, 26 mètres de large et peut accueillir un maximum de 463 passagers et 80 véhicules.

Le navire transportait 393 passagers, 21 membres d’équipage et 70 véhicules, qui ont été évacués et n’ont pas été blessés, comme l’ont signalé la compagnie maritime et le 112.

Le ferry Pinar del Río de Baleària s’est échoué à 23h20 ce vendredi contre le brise-lames alors qu’il devait accoster dans le port de Dénia.

À 0 h 25, les passagers et le personnel de la compagnie ont commencé à quitter le navire, et à 2 h 13, l’évacuation était terminée.

19 août

Baleària retire tout le carburant et les polluants du navire Pinar del Río, échoué dans le port de Denia vendredi dernier, par camions-citernes sur terre. On s’attend à ce que l’élimination du diesel et des huiles prenne fin ce soir.

L’entreprise assure que dans ces moments-là « le risque de déversements polluants est minimal », bien que la barrière anti-pollution soit maintenue que Salvamento Marítimo se déploie le samedi dans la première heure de l’après-midi de manière préventive.

21 août

La compagnie maritime va maintenant travailler sans interruption pour décharger les 70 véhicules de l’intérieur du navire. Les véhicules sont placés et immobilisés un à un sur la rampe arrière et déchargés à l’aide d’une grue.

Ensuite, ils sont transférés au parking de la gare maritime, où les passagers, qui séjournent depuis samedi dans des hôtels proches du ferry, pourront les récupérer sur préavis de la compagnie.

Enlever les véhicules allégerait le poids du navire et il serait plus facile de le libérer de la jetée dans laquelle il est échoué.

30 août

Bien que Balearia et le port de Dénia voulaient remorquer le ferry et le sortir de la, impossible car il n y a pas assez de fond, donc le seul moyen était de le démonter sur place pour le transporter, ce qu ils avaient commence a faire mais c est un travail qui prend du temps et puis la tempête a été annoncée et ils ont du enlever la grue et les machines …

Le remorquer n’était pas viable et n’était pas sûr et le démanteler sur place est la meilleure option, cela prendrait environ 45 jours de travail.

Tant que les travaux dureront, le bateau continuera d’être amarré et fixé aux rochers de la digue, une mesure prise par Baleària, lorsque le rapport météorologique annonçait la proximité de la Gota Fría.

 

10 septembre

Compte tenu de l’alerte orange due à l’arrivée de la Gota fría, annonçant de fortes pluies, des rafales de vents et orages, la mairie de Dénia a activé le dispositif spécial d’urgence.

jeudi 12 septembre

Après deux jours de fortes précipitations, des tempêtes et alerte rouge, le ferry Pinar del Río, commence à se disloquer du aux forces de la mer, du vent et mouvements contre le brise-lames.

Au début d’après midi, il coule.

Il ne peut pas complètement disparaître sous l’eau, car il reste quelques attaches et la profondeur de la mer dans cette partie du brise-lame, n’est pas très importante, pour « engloutir complètement » le ferry.

Source : elperiodico.com / denia.com / diarioinformacion.com / lasprovincias.com / tvdenia.com /