Histoire de la ONCE en Espagne

Dans les années trente du siècle dernier, différentes associations sont apparues, de petits groupes d’aveugles qui ont lancé les premiers billets de loterie pour s’en sortir, en raison de ces années de dépression sociale et économique. Ces associations sont apparues principalement en Andalousie, en Catalogne et au Levant. Ces modestes billets de loterie sont l’antécédent de l’actuel Coupon ONCE, et ces associations, après leur unification, ont fondé les débuts de cette institution.

Organización Nacional de Ciegos Españoles (Organisation Nationale d’Aveugles Espagnols)

Ainsi, après une période de partage et de négociation avec l’administration de l’époque, l’Organización Nacional de Ciegos Españoles (ONCE) est née le 13 décembre 1938. Dans son décret fondateur de cette date, la ONCE s’est vu accorder l’exploitation, pour son digne soutien, du coupon dit « pro-aveugle », dont le premier tirage a eu lieu le 8 mai 1939.

Histoire de la ONCE en Espagne

Ces premiers coupons – que l’on peut voir sur le Musée Tiflologique à Madrid -, ne comportaient que trois chiffres, les tirages étaient provinciaux et la gestion de l’institution était en grande partie entre les mains de l’administration de l’État qui désignait le responsable maximum appelé « chef national ». Il faudrait plus de 40 ans pour que les aveugles espagnols prennent les rênes de l’avenir de la ONCE.

Outre la vente de coupons, les aveugles espagnols aspirent à la formation et au développement de certaines professions. Ainsi, dans les années 1960, des centres de formation pionniers ont été créés : l’École de Téléphonie, le Centre de Formation Professionnelle ou l’École Universitaire de Physiothérapie. Ce sont de véritables jalons qui ont lancé un voyage vers l’égalité et l’intégration sociale et professionnelle qui ne s’arrêtera jamais.

Dans le cadre de ces plans, des centres éducatifs sont créés, des initiatives culturelles, des bibliothèques, en braille et en son sont nées, et des services fondamentaux tels que la réhabilitation sont mis en place. À la même époque, notre pays connaissait ce qu’on appelle le Miracle Espagnol, les joyeuses années 60.

Le temps passe, les conditions économiques, les besoins et les aspirations changent. Au début des années 70, la ONCE assumait des engagements sociaux plus importants que ceux de l’Institution, mais son statut administratif est devenu obsolète. Les aveugles espagnols veulent apporter des idées, participer à la vie institutionnelle, à la prise de décision et, en bref, à leur avenir. Il y a une grande effervescence lors de la mort de Francisco Franco, le 20 novembre 1975, et les transformations politiques de l’État qui en découlent, contribuent aux changements.

En pleine transition politique en Espagne – qui a culminé avec les élections démocratiques de juin 1977 – la ONCE a également ouvert son processus de démocratisation. Des négociations ont eu lieu avec l’administration, des groupes politiques ont été formés et enfin, des décisions courageuses ont été prises.

Aujourd’hui, la ONCE comprend, des aveugles, de malvoyants et des handicapés.

Histoire de la ONCE en Espagne

Source : once.es