L'état d'alerte  en espagne prolongé de 15 jours
Ce matin (dimanche 22 mars) lors d’une réunion en vidéo-conférence avec les présidents de communautés autonomes, Pedro Sanchez a indiqué que l’état d’alarme, premier stade de l’état d’urgence en Espagne, accompagné des ministres de la Santé, Salvador Illa ; de la Défense, Margarita Robles ; et des Transports, de la Mobilité et de l’Agenda urbain, José Luis Álbalos a fait une annonce importante. L’état d’alerte sera prolongé de 15 jours supplémentaires.
 
Le décret, en vigueur depuis le 15 mars et pour deux semaines, sera donc appliqué pour une durée minimum d’un mois.