Entre lundi et mardi prochain, un nouveau DANA (Gota Fría) survolera la Méditerranée et les Baléares, ce qui pourrait avoir un effet sur des régions comme la Marina Alta, où les pluies seront intenses si l’air froid coïncide avec les vents marins.

Il est clair qu’il y aura de la pluie même à partir de dimanche soir, et en fait Aemet donne une probabilité de 100% de pluie pour lundi dans des populations telles que Denia, Xàbia, Calp ou Pego. Mais les experts prévoient que l’épisode n’aura pas l’intensité de la tempête de septembre dernier, qui a laissé de nombreux litres par mètre carré à l’intérieur de la région, et a eu les populations côtières en suspens et causé la célèbre tornade de Denia.

Ainsi, bien que les modèles de prévision annoncent actuellement de fortes pluies diluviennes, l’Agence d’État de Météorologie et le Laboratoire de Climatologie de l’Université d’Alicante demandent « beaucoup de prudence » car ces situations ne peuvent être prévues longtemps à l’avance : ni l’intensité de ces précipitations ni l’évolution du DANA (Depresión Aislada en Niveles Altos) lui-même. Un facteur en faveur de que ces pluies ne soient pas torrentielles est que la température de la mer a chuté et qu’à mesure que le mois de novembre progresse, le risque de fortes tempêtes diminue.

Le laboratoire précité a indiqué que le DANA pèsera sur la verticale de la péninsule ouest entre dimanche et lundi et qu’à partir de cette date il y a « beaucoup d’incertitude sur sa trajectoire ». Il admet que la Gota Fría pourrait atteindre la Méditerranée via l’Afrique du Nord ou le détroit, et que dans l’est de la péninsule les pluies pourraient être ponctuellement fortes, si les prévisions se maintiennent, « bien qu’il soit impossible pour l’instant d’en préciser davantage ». Pour toutes ces raisons, il insiste sur le maintien de « la prudence et du calme face aux fakes et aux nouvelles qui circulent qui disent qu’il va y avoir des pluies torrentielles en Méditerranée ».

Source : lamarinaplaza.com