Le président de la Generalitat, Ximo Puig

Les nouvelles restrictions commenceront à s’appliquer à partir du jeudi 21 janvier à minuit et dureront 14 jours

Le président de la Generalitat, Ximo Puig, a annoncé ce mardi la fermeture totale de l’hôtellerie de la Communauté valencienne après avoir souligné la gravité de la situation sanitaire, étant donné que le dernier jour, il y avait eu 95 décès sur le territoire autonome et qu’en dans la Marina Alta, 822 infections et sept décès ont été détectés au cours des quatre derniers jours.

Les établissements de restauration ne peuvent servir que des plats à emporter. La situation est donc similaire à celle du 13 mars, lorsque Puig a également décrété la fermeture des bars et restaurants au début de l’état d’alarme, et cela représente un autre coup de grâce pour l’un des plus importants moteurs économiques de la Marina Alta.

Par ailleurs, le président a annoncé deux autres mesures: les commerces, qui jusqu’à présent n’avait pas de limite de fermeture, devront baisser leurs store à 18h00. Les établissements alimentaires, pharmacies et autres commerces essentielles sont épargnés par cette règle.

Les installations sportives seront également complètement fermées, sauf pour les athlètes fédérés. Cette dernière restriction inclut également les gymnases ou les piscines. Toutes ces mesures commenceront à être appliquées à partir de jeudi minuit et dureront 14 jours.

En outre, la Generalitat, comme l’ont fait d’autres administrations régionales, demandera au gouvernement central d’avancer le couvre-feu à 20 heures. À l’heure actuelle, il est toujours fixé à dix heures du soir, bien que l’exécutif de Pedro Sánchez soit déjà plus ouvert au fait que la restriction de la mobilité nocturne peut être avancée.

Enfin, le reste des restrictions en vigueur, comme la fermeture du périmètre de la Communauté ou le maximum de six personnes aux réunions, resteront en vigueur jusqu’au 31 janvier prochain comme prévu. En revanche, les fermetures municipales des 29 villes valenciennes concernées par cette mesure ne seront plus prolongées.

Puig a souligné qu’il assume ces mesures avec «douleur» en raison de leurs conséquences économiques pour les secteurs concernés, bien qu’il ait renouvelé sa promesse que toutes ces entreprises recevront une aide du Consell.

Source : lamarinaplaza.com