Fallas

Fallas à Dénia

Origine des Fallas

C’est au XVIIIe siècle que les artisans et menuisiers prirent l’habitude de brûler leurs chutes de bois le jour de la Saint Joseph, patron des valenciens et saint des charpentiers, dans des feux appelés Fallas. Ensuite, ils prirent l’habitude d’habiller ces pièces de bois avant de les brûler.

Ils ont été suivis par les habitants qui ont commencé à brûler leurs vieux meubles et ces habitudes donnèrent lieu à une fête populaire.

Comme le clergé et la bourgeoisie ne cautionnaient pas cette fête populaire, peu à peu, le peuple, en plus de brûler les vieux meubles, ont commencé à fabriquer de figures, qui représentaient les personnes les plus riches et à les brûler aussi.




De nous jours les Fallas sont considérées comme la fête exprimant la culture valencienne où les sculptures éphémères qui seront brûlées à la fin des festivités, sont devenues des gigantesques œuvres d’art, et qui feront partie avec la musique, les feux, la poudre d’une grande fête populaire qui va durer 4 jours.

Dénia compte 11 Casales de Fallas : Baix la Mar (1948), Campaments (1991), Camp Roig (2005), Centro (1947), Darrere del Castell (1989), Diana (1975), Les Roques (1947), Oeste (1948), París Pedrera (1977), Port Rotes (1958) et Saladar (1966).

Description et déroulement

La Comisión est le groupe de personnes associés aux différents quartiers rassemblant des membres qui tout au long de l’année organisent et récoltent les fonds pour pouvoir réaliser les Ninots (figures), présentées lors de la fête de Fallas. La Comisión fallera se réunit dans un local propre, le Casal. Chaque Comisión élit leur Fallera Mayor et Fallera Mayor infantile qui va les représenter. Les représentantes de chaque comisión  seront élues par un jury comme Fallera Mayor de Dénia et Fallera Mayor Infantile de Dénia.  Leurs rôles sera celui d’être ambassadrices lors des festivités des fallas à Dénia et à l’extérieur.

Les différents Comisións qui participent à cette fête vont fabriquer une figure géante en papier mâché, appelée Ninots, et entourée de plusieurs figurines. Elles vont se mesurer avec les fallas des autres quartiers  de la ville, en se démarquant dans la beauté de la sculpture comme dans le côte satirique, d’humour et d’ironie que tant les politiques, artistes ou célébrités, se trouveront représentés. Comme les fallas sont nombreuses, personne n’échappe à la critique.

Les 17, 18 et 19  mars a lieu la Despertà : le réveil en pétards de la ville entre 7h et 8h du matin. Le premier acte officiel est la Cridà :  moment que la fallera mayor proclame le début des festivités en invitant la population à y participer.

Les fêtes des Fallas à Dénia ont lieu du 15 au 19 mars, mais les festivités dans les rues, débutent la dernière semaine de février. Pendant cette période, diverses manifestations festives sont à découvrir dans nombreux coins des rues, comme :

Pasacalles : ce sont les défilés dans les rues de Dénia des différents Comisiones falleras accompagnées de leurs bandes de musique. Les pasacalles ont lieu dans les rues de Dénia tout au long des fêtes des Fallas.

Sans oublier les défilés des falleras et falleros vêtus de leurs magnifiques habits traditionnels !!!

 

Mascletás : il s’agit d’une série d’explosions de pétards qui dure 7 minutes, dont le bruit assourdissant va en augmentation et vous plonge dans une surdité temporaire. Tous les jours à 14 heures, la mascletá à lieu dans des places sécurisées pour l’occasion, avec barrières et la présence des pompiers et un service de premiers secours. Dans Dénia, les mascletás s’effectuent dans la Plaza de La Glorieta (final de la rue Marqués de Campo), et  dans la Plaza Jaume I. La Mascletà doit son nom au « Masclet » qui est un pétard de grande puissance.

Plantá : Le 16 mars, chaque quartier de Dénia, 11 en tout, réalise la  » plantá  » ça veut dire qu’il mettent en place dans son carrefour principal des gigantesques fallas construites en bois, carton ou autres matériaux composites, soutenus par des structures de bois qui leurs servent de support. Chaque quartier expose une falla major (pour les adultes) et une falla infantile (pour les enfants). Elles incluent des écriteaux écrits en valencien en expliquant le signification de chaque mise en scène, toujours avec un sens critique et satirique.

Le 17 mars à lieu les remise des prix des Fallas infantiles et celles des adultes.

Le 19 mars, jour de San José à lieu à 11.30 h l’offrande de fleurs à la Virgen de los Desamparados ( Vierge des Délaissés ) l’itinéraire est le suivant : rue Marqués de Campo, rue Diana, rue Magallanes pour arriver à la plaza del Convento. Ici, toutes les falleras et falleros ( entre 600 et 700 ) dans leurs plus beaux habits vont apporter des bouquets de fleurs vers la Virgen de los Desamparados, faite comme une réplique en bois massif de 14 mètres de haut. Chaque bouquet offert à la vierge, servira pour revêtir entièrement la réplique d’un manteau de fleurs.

Nit del foc et cremá : La nuit du feu est le 19 mars, date à laquelle les Fallas vont être brûlées. Vers 19h30 commence la cremá des fallas infantiles, ensute ,tous les 30 minutes – 1 heure, toutes les grandes Fallas seront brûlées.  Seuls seront épargnées les ninots indultats, que sont les figurines que chaque fallera major décide de conserver de sa falla, comme souvenir.

Le deuxième samedi ou dimanche de mars ( date variable ) à lieu la  » globotada «  : grande fête des ballons dans la rue Marqués de Campo. Depuis  » La Glorieta  » jusqu’au port, la rue Marqués de Campo va être traversée par une immense quantité de ballons et après annonce, les enfants vont les faire exploser en se groupant aux 2 extrémités de la rue.

Le Comité Intergouvernemental de l’Unesco, a approuvé fin novembre 2016 l’entrée de la fête des Fallas dans la liste représentative de Patrimoine Immatériel de l’Humanité.