Histoire de la paella

//Histoire de la paella
Histoire de la paella 2018-11-23T15:35:59+00:00




Histoire de la paella

La paella est certainement l’un des plats emblématiques espagnols. Connue dans le monde entier, est l’une des attractions de l’Espagne pour les amateurs de la gastronomie.

La paella naît dans les zones rurales de Valence entre les XVe et XVIe siècles, du à la nécessité pour les agriculteurs et les éleveurs d’un repas facile à préparer et avec des ingrédients qu’ils avaient à portée de main et qui provenaient de leurs champs.

Initialement, les ingrédients de la paella étaient la volaille, le lapin ou le lièvre des champs, des légumes frais, du riz, et huile d’olive, le tout mélangé avec de l’eau et cuit lentement au feu de bois à partir de branches d’orangers ou du pin, en lui donnant au même temps une saveur et une odeur distinctive.

On ne sait pas si la paella de fruits de mer née en même temps que la paella à la campagne, mais proche de la mer il y a des ingrédients différents qui ont permis à cette délicieuse alternative de se développer.




L’origine de la paella, comme celui des plats de la cuisine populaire de chaque région, est la combinaison de produits que chaque région avait autour d’elle. Dans la région de Valence, riche zone irriguée qui apportait aux habitants de la région de légumes frais, ainsi que les poulets et les lapins habituels pour la consommation familiale et la proximité d’Albufera, en plus de l’existence de rizières, aboutissent à la création de ce plat.

En outre, dans ses origines, il a été décidé d’ajouter à la paella de fruits de mer et des poissons dans la zone côtière ainsi que l’huile d’olive, fortement utilisé autour de la mer Méditerranée.

Dans la littoral méditerranéen d’Espagne, on raconte une histoire qui remonte à la guerre d’indépendance dont fait partie un général français, une paella et une femme qui l’a faite. Le général français a été tellement impressionné par la paella qu’il à fait un marché avec la femme: pour chaque nouveau plat de riz, le général permettrait de libérer un prisonnier espagnol. La femme a laissé aller son imagination et sa capacité à improviser et chaque jour elle préparait une paella différente. L’histoire dit que avec ses différentes paellas, elle a réussi à faire libérer 176 prisonniers.

Le mot Paella

Il y a beaucoup de théories pour l’origine du mot. L’une d’elles est que paella vient du latin « patella ». En outre, se dit que paella vient du mot arabe « Baqiyah ».

Il est possible que « paella » est un mot arabe parce que le riz a été introduit en Espagne par les Maures au VIIIe siècle. Maures était le nom pour designer les habitants de l’Afrique du Nord.

Recettes

Il n’y a pas de recette unique. La paella est l’un de ces plats qui admet pratiquement tout ingrédient, chaqu’un utilise celui qu’il préfère et il n’y a jamais une paella égale à une autre. Il n’y a aucune recette qui unifie la grande variété de possibilités pour ce plat.

Les agriculteurs ont utilisé les escargots qui étaient sur leurs terrains, et la paella valencienne peut également inclure lapin, canard, poulet, bœuf, tomates, haricots, poivrons, courgettes et oignons. Le safran a été ajouté pour donner au plat plus de saveur et de l’arôme.

Si on avait des artichauts, haricots verts et poulet, on préparait la paella avec; s’il n’y avait pas d’artichauts mais des poivrons on faisait avec en rajoutant quelques poignées de riz. Pour la paella au poisson ou fruits de mer la situation était la même en utilisant ce que les pêcheurs apportaient de leur journée de pêche : écrevisses, crabes, les homards, crevettes,lotte…..




La paella valencienne comme on la cuisine aujourd’hui, est faite avec de la viande de lapin et de poulet. Le riz utilisé pour la paella, le riz « bomba » est cultivé dans les rizières de la province de Valence.

« Paella » et « paellera »

Dans la communauté Valencienne, la « paellera » est la femme en charge de la cuisson et « paella » est l’ustensile utilisé pour la préparation, d’où le nom du plat le plus célèbre de la cuisine espagnole. Bien que l’Académie Royale de Langue Espagnole soutient les deux sens.

En bref, la paella, est une sorte de casserole, généralement en acier poli, sans poignée et avec deux anses pour supporter le poids du plat. Il doit y avoir un diamètre d’au moins 22 cm. et pas de profondeur, avec des bords de 5 à 10 cm., en fonction de son diamètre.

Théoriquement chaque paella est dimensionné pour une quantité de riz, bien que les dimensions varient grandement selon le goût des préparations. Traditionnellement, la paella est mangée dans le même conteneur dans lequel il est cuit.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer